Animagine Consulting est une agence spécialisée dans l’accompagnement au développement des entreprises et organismes du secteur animalier.

A travers des prestations de conseil stratégique et des missions opérationnelles, notamment en marketing, communication et développement commercial, elle aide les dirigeants et responsables de différents secteurs en lien avec les animaux à analyser leurs activités en place et à concrétiser leurs projets de développement pour l’avenir et pourquoi pas… leurs rêves.

 

Animagine, les origines

Aurélie Letellier, fondatrice d’Animagine Consulting :

« La création de l’agence Animagine Consulting est le fruit de mon parcours de vie jusqu’à ce jour.

Elle trouve sa source au plus profond de mes motivations d’enfance, bien avant mes 10 années d’expériences professionnelles diverses et variées, bien avant mes études de Master en commerce international à l’École de Commerce de Grenoble ou mes voyages de par le monde.

 

Depuis toujours, la passion des animaux

Toute petite déjà, la passion des poneys

 

Depuis aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été fascinée et passionnée par les animaux. Depuis ceux des livres d’image de mon enfance, jusqu’aux gros chats que j’ai eu l’opportunité d’approcher en vrai en Afrique, et tous les autres.

Alors à 6 ans, je me suis jurée que plus tard, j’exercerai un métier en rapport avec les animaux. Mais d’abord, il a bien fallu grandir.

 

Parcourir le monde et sauver la planète

Adolescente, je rêvais de sauver la planète, et surtout les animaux qui s’y trouvent. J’ai donc longuement étudié les possibilités de faire un métier en rapport avec les ONG et la protection animale.

Mon baccalauréat en poche, je suis allée en fac de langues à Bordeaux, car j’avais en tête de parcourir le monde. C’est là que j’ai rencontré le premier grand sage qui a joué un rôlé clé dans ma carrière, un professeur d’anglais des affaires qui m’a dit : « Attends avant de te lancer sans expérience dans le monde des ONG, va plutôt apprendre tout ce que tu peux du fonctionnement du monde des affaires, et ensuite lorsque tu auras toutes sortes de cordes diverses et variées à ton arc, tu pourras revenir proposer tes services au monde associatif et au secteur animalier ».

Et c’est exactement ce que j’ai fait.

 

Business Woman en devenir

Je suis donc partie étudier le business et le management aux Etats-Unis lors de mon année de licence. Et comme j’ai trouvé ça passionnant, j’ai décidé de pousser plus loin l’aventure en obtenant un Master in International Business à l’Ecole de Commerce à Grenoble.

Pour mon premier emploi de jeune diplômée, j’ai intégré le « European Graduate Program » du Groupe Wolseley, spécialiste de la distribution de matériaux de construction. Cette formation professionnelle de haut niveau en entreprise m’a donné l’occasion de travailler d’abord au Royaume Uni puis en France. Entre deux formations internes en leadership ou en finance internationale, j’y ai même passé mon permis de chariot élévateur !

Ça, ça devait être prémonitoire puisqu’ensuite j’ai continué à travailler pour le groupe Wolseley France, en prenant un poste de responsable logistique auprès de 47 agences sur 10 départements des régions Centre et Aquitaine.

Au bout de quelques temps, je trouvais que j’avais très bien atteint l’objectif de m’intégrer dans le monde du business et d’en apprendre les ficelles, mais par contre mon environnement professionnel n’avait absolument plus aucun rapport avec les animaux. Alors j’ai décidé qu’il était temps de ressortir mon sac à dos.

 

L’Afrique, ce rêve d’enfance

Depuis quelques temps déjà, je réfléchissait à partir vivre en Afrique, dans un de ces pays où on trouve encore pleins d’animaux sauvages afin de les rencontrer « dans leur milieu naturel ». Je voulais aussi me rapprocher de mon objectif de travailler dans le milieu des ONG.

Alors j’ai décroché un contrat avec la société Leader Informatique, une PME française innovante spécialisée dans l’édition de logiciels et je suis partie travailler au Cap en Afrique du Sud.

Mon rôle pour cette entreprise était d’assurer le développement commercial sur la zone Afrique subsaharienne. C’est ainsi que j’ai pu voyager notamment en Afrique du Sud, au Swaziland, au Kenya et enfin (entre deux réunions commerciales) partir à la rencontre de tous ces animaux dont j’avais tellement rêvé…

Et puis surtout, une fois au Cap, je me suis engagée au sein de la Lucky Lucy Foundation, une association de protection animale spécialisée dans le sauvetage des animaux maltraités dans les bidonvilles du Cap. Les principales réalisations menées lors de cette mission sont consultables sur cette page.

 

Continuer le combat, en France

A la fin de ma mission pour Leader Informatique, je suis rentrée en France avec dans la tête et dans le cœur, une très forte envie de continuer à m’impliquer dans des actions d’aide au développement marketing et commercial à destination des organismes de protection animale.

Alors j’ai contacté la SPA de Bergerac, et j’ai mené pour eux une mission de réorganisation et de développement de leurs activités, notamment à travers des actions de communication sur le web et au niveau local. Consulter le détail de cette mission.

 

Et maintenant, en selle !

 

Après cet apprentissage extrêmement riche d’enseignements au sein du milieu de la protection animale, une autre opportunité s’est présentée, qui m’a permis de réaliser un autre rêve qui me tenait à cœur depuis bien longtemps : travailler au sein de la filière équine.

C’est ainsi que j’ai travaillé pendant 2 ans comme Responsable du service Diffusion sur Internet pour le compte de l’Institut français du cheval et de l’équitation (anciennement les « Haras nationaux »).

 

Animagine Consulting, c’est 1+1 = 3

Ensuite, une nouvelle opportunité a de nouveau pointé le bout de son nez, mais cette fois pour la carrière professionnelle de mon conjoint. Alors nous avons repris notre sac à dos, (enfin à ce moment-là il s’était plutôt transformé en semi-remorque), et nous sommes venus vivre en Ariège.

Et c’est ici, au pied des magnifiques montagnes des Pyrénées, que mon projet de créer ma propre activité de conseil à destination des professionnels du secteur animalier a pris forme.

Animagine Consulting est donc le résultat de toutes mes expériences passées, de tous mes rêves et de leur confrontation à la réalité de la vie, et bien sûr de toutes les connaissances et compétences que j’ai acquises à travers ces extraordinaires aventures ».

logo-animagine-consulting-petit

A présent mon objectif, c’est de vous accompagner, vous chef(e)s d’entreprises, dirigeant(e)s de structures et responsables du secteur animalier, afin que vos rêves à vous aussi, deviennent réalité.

Curieux(se) ? Intéressé(e) ? Intrigué(e) ? Rencontrons-nous !